Le Parti Laval Équipe Michel Trottier s’engage à créer 5 parcs canins supplémentaires sur le territoire de Laval et propose une réforme importante du règlement animalier, notamment en bannissant l’obligation du micropuçage pour les chats et les chiens. 

Parcs canins

Le candidat à la mairie, Michel Trottier, à l’instar de ses candidat(e)s Christine Mitton (Val-des-Arbres), Fabrice Kamion (Saint-François) et Chloé Thauvette (Concorde-Bois-de-Boulogne), s’engage à développer 5 parcs canins sur le territoire de la Ville de Laval.

«Le manque de parcs canins est un irritant majeur pour les propriétaires de chiens lavallois. Ces espaces sont bénéfiques pour le bien-être des ces animaux  et sécuritaires pour l’ensemble de la population, et nous allons les offrir ». Commente Michel Trottier. 

Réformes 

Le Parti Laval-Équipe Michel Trottier s’engage à annuler l’obligation du micropuçage pour les chats et les chiens et à annuler la tarification annuelle pour les permis de chats. 

« Le micropuçage obligatoire pour les chiens et les chats brisent le coeur des propriétaires, cette décision se prendra uniquement sur la base volontaire des propriétaires d’animaux de compagnie. De plus, il y aurait environ 60 000 chats à Laval. À 15$ la licence, c’est pratiquement un million de plus que l’administration Demers va chercher dans les poches des citoyens. Une nouvelle fausse taxe qui n’est pas nécessaire ». Explique Michel Trottier. 

La réforme du règlement animalier est partie prenante des 8 engagements principaux du Parti Laval, conjointement à la gratuité de l’autobus pour les étudiants, le gel de taxes pour 4 ans, les budgets participatifs pour les citoyens, le paiement en plusieurs versements du compte de taxes, le remboursement des 10 M$ récupérés de la corruption, la plantation de 60 000 arbres et l’aménagement d’infrastructures de proximité dans les quartiers. Le Parti Laval est le premier parti politique lavallois à avoir dévoilé son programme électoral complet, disponible au www.partilaval.com.