En réaction préliminaire à la présentation du budget 2018 et du Programme Triennal d’Immobilisation (PTI) 2018-2020 de Laval, le chef de l’Opposition officielle, Michel Trottier, qualifie la hausse de taxes annoncée de 1,4% d’« injustifiée ».

«Les Lavallois subissent une 4e hausse de taxes consécutive en 4 ans. Depuis 3 ans, Marc Demers double les taxes par rapport au taux d’inflation. En 3 ans, il a dégagé 22.6 M$ provenant directement de la surtaxation des contribuables. La hausse de cette année aurait pu être évitée et c’est une triste continuité de la gestion fiscale de Marc Demers». Explique Michel Trottier.

Tarif augmenté du déneigement

À cette augmentation de taxes « injustifiée » de 1,4 %, 50 467 ménages subiront une augmentation de taxes moyenne de 2.2 %, portant leur hausse de taxes foncières à 3,5%.

Pour Michel Trottier, cette modification dans la tarification du déneigement est une surprise pour l’ensemble de la population et du conseil municipal, marquant une absence de transparence.

« Je pense que l’ensemble des contribuables lavallois aurait souhaité être avisé des orientations de cette modification fiscale avant les élections du 5 novembre. Cette annonce modifie considérablement les dépenses des foyers et nous espérons que le manque de services décrié par les citoyens  sera amélioré».

Fidèle aux valeurs qu’il a défendu en campagne électorale, Michel Trottier et son équipe poursuivent l’étude du budget en portant une attention particulière à la mobilité sur le territoire, aux services de proximité et aux mesures environnementales. Le chef de l’opposition officielle confirme que son cabinet proposera une série d’amendements à ce projet budgétaire.

D’autres détails suivront.