La proposition d’annuler la hausse de taxes de 1,4%, déposée par le conseiller municipal du Parti Laval dans Fabreville, Claude Larochelle, a été qualifiée « d’irrecevable »  par la présidente du conseil, Christiane Yoakim, lors du conseil extraordinaire d’adoption du budget, mardi soir. 

Interprétation arbitraire 

Claude Larochelle estime que ses droits ont été bafoués par une interprétation « arbitraire et erronée» de l’article 11. 9 du règlement de régie interne, empêchant les discussions sur l’amendement proposé. M. Larochelle craint que cette situation ne créée un précédent qui brime la démocratie. 

« Empêcher de discuter un amendement déposé sans motif valide est extrêmement préoccupant pour la démocratie lavalloise. La présidente du conseil avait une interprétation fausse du règlement ou intégrait de la partisanerie au sein du conseil. Que ce soit l’une ou l’autre des options, c’est tout aussi préoccupant. »  Commente Claude Larochelle.

Pour sa part, le chef de l’opposition officielle, Michel Trottier, déplore que cette séance d’adoption du budget ne soit pas filmée. 

« Limiter l’accès des citoyens aux échanges lors de l’adoption du budget est un manque de transparence éloquent. Un enjeu d’autant plus criant, lorsque des comportements comme ceux de la présidente du Conseil en viennent à semer le doute quant à son indépendance. » Commente pour sa part Michel Trottier. 

Gel de Taxes

Le Parti Laval – Équipe Michel Trottier avait fait campagne en promettant la fin de la sur taxation des Lavallois en proposant plutôt un gel de taxes. En toute conséquence, Claude Larochelle a été le seul conseiller à proposer des modifications au budget déposé, qui n’ont malheureusement pas pu être discutées en conseil. 

« Quand on sait que les conseillers de l’opposition sont déjà largement sous-représentés au sein du conseil municipal, il est alarmant d’observer des comportements cherchant à brimer leur efficacité. De tels gestes, de telles attitudes ne sont pas à la hauteur de nos fonctions d’élus et vont à l’encontre des aspirations de notre ville. » Ajoute Claude Larochelle. 

Le conseil municipal se réunira à nouveau ce jeudi, afin d’adopter les règlements modifiés par le nouveau budget.