Les contribuables lavallois reçoivent cette semaine leur compte de taxes 2018, dont l’augmentation moyenne sera de 1,4% mais qui pourra atteindre 5 ou 6% dans plusieurs cas. Une augmentation radicale qui avait été qualifiée d’« injustifiée » par le chef de l’Opposition officielle, Michel Trottier, lors de l’adoption du budget le 21 décembre dernier.

Hausse du tarif et baisse de service

Devant l’insatisfaction citoyenne bien sentie par rapport à la gestion du déneigement cet hiver, Michel Trottier demande au maire de rendre des comptes aux Lavallois.

« 50 467 Lavallois paient plus cher leur compte de taxes aujourd’hui pour un déneigement qu’ils jugent dangereusement déficient. J’invite le maire à justifier rapidement le bilan du déneigement à Laval.» Explique Michel Trottier.

Une hausse de taxes injustifiée

Le chef de l’Opposition officielle réitère que la pertinence de cette hausse de taxes doit être réévaluée par le service des finances de la Ville.

« Chaque année depuis déjà 4 ans, l’augmentation de taxes représente le double de l’inflation réelle alors que les services municipaux ne s’améliorent pas. Nous avons largement la possibilité d’annuler cette hausse de taxes. » Ajoute Michel Trottier.